Qui sommes nous

Qui sommes nous ?

indexL’ASCEM de Paris L’ASCEM de Paris est une association musulmane qui a été créée en 2008 suite à la fermeture de notre salle de prière située à la rue de la Procession dans le 15ème arrondissement.
La condamnation de ce lieu de recueillement pour les fidèles musulmans a fragilisé la cohésion locale de la Communauté. C’est à travers ce contexte politiquement difficile qu’un groupe de fidèles a choisi de réagir en créant en Mars 2008, l’Association socioculturelle et Educative Musulmane de Paris.

Les activités envisagées par l’ASCEM de Paris s’articulent autour de 3 axes majeurs :
• Disposer d’un lieu de culte décent et adapté aux besoins locaux (14ème et 15ème).
• Développer des activités cultuelles, culturelles et éducatives au service des membres de la communauté.
• Créer un lien social solide entre les membres de la communauté

Pourtant, si le contexte cultuel dans les 14ème et 15ème arrondissements de Paris laisse profiler l’existence de plusieurs salles de prière et ainsi assurer une certaine pérennité dans notre pratique religieuse, la réalité nous a très vite rattrapés. En effet, nous remarquons une démission des pouvoirs publics et des bailleurs sociaux qui n’envisagent aucune contribution à l’établissement d’un lieu de culte musulman dans Paris.

share-1411235_640Aujourd’hui, la plupart des lieux de culte répertoriés sur notre zone géographique ne sont plus accessibles. Sur un ensemble de six salles, deux sont définitivement fermées tandis que trois autres sont saturées et constituent des dépendances communales éloignées de notre zone de recherche. La sixième, d’une capacité très restreinte, reste peu accessible.

• Foyer de la rue de la Procession (Paris 15ème) – Fermé
• Salle de prière de Gentilly – Incendie et détruite / Fermée
• Foyer du passage Gergovie (Paris 14ème) – Saturé en voie de fermeture
• Salle de prière de Javel – Saturée
• Salle de prière de Vanves – Saturée et dépendance communale
• Foyer de la porte de Vanves (Paris 14ème) – salle de 30m² réservée aux habitants du foyer

C’est une situation plus qu’inacceptable compte tenu de l’importante population musulmane habitant ces arrondissements. Et l’avenir n’est pas plus réjouissant étant donné que les quatre salles encore en activité accueillent près de 3000 fidèles chaque semaine (vendredi). En conséquence, les conditions pour pratiquer notre culte sont délétères et indignes de la deuxième religion de France.

Qu’en sera-t-il lorsque subsistera uniquement la salle de la rue de Javel qui n’est absolument pas en mesure de répondre à nos besoins ? (capacité de 200 personnes seulement)

Il est donc urgent d’œuvrer dès maintenant pour l’établissement d’un nouveau lieu de culte appartenant à ses fidèles et qui remplit les conditions de décence et dignité propres à notre belle religion. Cela permettrait de mettre fin à cet état de précarité que nous subissons depuis bien trop longtemps !